Bienvenue sur le site des Franciscains de Nantes

Jean-Luc Picaut (150).jpgAu coeur de la ville de Nantes, le "Couvent de Canclaux" est adapté pour une vingtaine de Frères âgés et malades de la Province.
La chapelle attenante invite à une pause de silence et de prière.
Les Franciscains de Nantes vous souhaitent la bienvenue sur leur site.

Frère Jean-Luc Picaut, Gardien

Vous êtes ici :   Accueil » Frère Émile Grignon
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Calendrier
Frères
Hier et aujourd'hui
Famille Franciscaine
Visites

 1336824 visiteurs

 17 visiteurs en ligne

Émile Grignon-JL (150).jpgFrère Émile (Jean) Grignon

est entré dans la paix de Dieu le mercredi 22 février 2017 à Nantes

dans sa 92ème année, après 68 ans de vie religieuse.

Homélie de Frère Gwenolé Jeusset, ofm
lors de la célébration de la Pâque de Frère Émile à Nantes, le 27 février 2017
(1 Co 15, 42 et 44-49 ; Jn 17, 1-3, 24-26)

Chère famille de Jean Grignon, et frères et soeurs venus pour cet au-revoir au frère Émile, paix et espérance sur vous tous !

Dans l'épître, nous avons entendu saint Paul parler de corps spirituel. Antoine, lorsque vous êtes venu voir votre frère sur son lit d'apparat en vue du Royaume, vous nous avez dit combien ce terme de corps spirituel résonnait en vous en cette heure. "Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Ce qui est semé périssable ressuscite impérissable, ce qui est semé corps physique ressuscite corps spirituel car s'il existe un corps physique, il existe aussi un corps spirituel".

À certains chrétiens de Corinthe qui avaient des doutes, l'Apôtre, en affirmant, avec grande force, la résurrection du Christ, évoque toutes celles et tous ceux qui ont revu vivant leur Seigneur après la sortie du tombeau, sur place ou à Emmaüs, à Jérusalem, au bord du lac de Galilée et ailleurs comme lui-même, à Damas. Cette résurrection que nous proclamons à chaque messe, retentit de manière particulière quand nous célébrons pour l'un ou l'autre d'entre nous, le passage au royaume de l'amour.

Je me souviens de la soeur du frère Bruno de Bourmont. Elle arrivait pour la célébration de la pâque d'un de ses derniers frères et elle disait : "La famille se recompose là-haut". Cela est valable pour la génération de Jean Grignon, valable aussi pour la famille franciscaine de frère Émile, spécialement pour sa fraternité nantaise qui voit partir le troisième frère en six semaines. "Il ne faut pas que vous soyez abattus comme les autres, qui n'ont pas d'espérance. Jésus, nous le croyons, est mort et ressuscité", dit encore saint Paul aux chrétiens de Thessalonique en ajoutant que : "Nous serons emportés... en même temps qu'eux à la rencontre du Seigneur. Ainsi nous serons pour toujours dans le Seigneur. Réconfortez-vous les uns les autres avec ce que je viens de dire" (1 Th. 4, 13b, 17-18).

Je ne peux oublier qu'avec les autres de sa fratrie, comme Charles plus récemment, Émile a retrouvé, après une très longue séparation terrestre, un autre franciscain, son grand frère Barthélémy, arrivé près de Dieu à 43 ans en 1954. Comme nous en parlions il y a quelques mois puisque j'avais connu ce dernier alors qu'il était portier au Petit Séminaire de Bernay, Émile me montra le bulletin de la Province Saint Denys de Rennes, signalant à la mort de son aîné, qu'il adressait quelques années plus tôt, des lettres d'encouragement au tout neuf frère Émile qui s'élançait pour répondre comme lui, à l'appel de Dieu.

Dans l'évangile de Jean nous avons entendu les mots de Jésus parlant de celles et ceux qui l'ont suivi, le suivent ou le suivront de génération en génération dans leur vocation de laïcs chrétiens, de religieux ou religieuses, de prêtres : "Père, ceux que tu m'as donnés, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi et qu'ils contemplent ma gloire... Père juste... moi je t'ai connu et ceux-ci ont reconnu que tu m'as envoyé". À la suite de nos parents, de nos frères et soeurs et de tous ceux qui nous précèdent au royaume de l'amour, nous entendons encore ces paroles de Jésus à la dernière Cène : "Père... que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux et que moi aussi, je sois en eux".

Dans cette espérance, continuons notre au-revoir à frère Émile et notre intercession afin que le Seigneur le purifie de tous péchés et le place en son Paradis où il nous accueillera nous aussi à l'heure qu'il a fixée. Amen !


Date de création : 20/11/2017 @ 23:12
Catégorie : Frères - Ils nous ont quittés
Page lue 161 fois

Renseignements
Services
 
Webmaster - Infos